L’Association Les Naufragés de la Vie a vu le jour en Août 2016.

C’est une association qui propose des services d’aides et de soutien pour les personnes les plus démunies et/ou en situation précaire, qu’elle soit momentanée ou pas…

L’association est ouverte à toutes personnes dans la galère, ou avec de faibles revenus : Chômeurs, familles monoparentales, retraités…

En contact avec les assistantes sociales, l’association intervient sur plusieurs secteurs géographiques : Randan, Combronde et depuis le 05 avril 2019, à Maringues. Nous avons obtenu l’agrément pour la Banque Alimentaire.

Sans la précieuse aide de 2 dirigeants d’associations lointaines, Périgueux et Paris, ainsi que la Chorale de Chars, nos parrains de Cœur, nous n’en serions pas là.

Le combat pour s’imposer dans la commune n’est pas des plus simples.

Porter attention aux plus démunis a immédiatement été connoté comme aide aux gens du voyage.

Or, si la population des voyages inclus un nombre possible d’ayant droit, certains d’entre eux se sont postés de l’autre côté de la barrière, en apportant leur aide et leur savoir-faire.

Nos Braderies

Nos Evènements

Nos Amis

Au Cours de la Vie…

Un emploi, un salaire, une maison, des enfants, c est notre rêve à tous, on construit, ou achète un bien pour sa petite famille, on prend des crédits pour payer la maison, les meubles, et l’on pense que la vie nous sourit.

Mais, au bout de quelques années, on a de plus en plus de mal à joindre les deux bouts le couple se déchire, et les projets s’anéantissent.

Pour d’autres, c’est l ‘imprévu, la maladie, le chômage et tout s’écroule …

Pire encore, certains se retrouvent du jour au lendemain, à la rue, sans rien, la maison saisie, n’ayant pas oser demander de l’aide, espérant qu’une solution miracle sera trouvée… et la descente est brutale, les amis se font rares et les personnes se retrouvent bien seules.

Des retraités ayant économisé toute leur vie, pour avoir une sécurité, d’un toit, se retrouve depuis quelques temps, à ne plus pourvoir payer, leur chauffage, à ou leur électricité, car nos chers gouvernants pensent qu ils faut frapper sur les vieux, l’avenir est pour les jeunes… mais combien de ces jeunes sont sans emploi, diplômés et surtout a la rue… ou à la charge des parents qui ont de plus en plus de mal eux aussi à assumer.

Nous sommes basés à Randan en Auvergne

Et nous intervenons dans deux circonscriptions.

Vous pouvez aussi nous contacter en cliquant ci-dessous:

La lutte contre la désespérance sociale des plus démunis

passe aussi par la lutte contre l’isolement.

Fléau qui, lui, caractérise la vie difficile

de certains dans la belle campagne Limagnaise.